L'application joue dans

l'amphi de la pédagogie

  • logo connexme
16 mai 2019

INNOVATION Pascal Cereuil, professeur de tourisme en grandes écoles, dispense ses cours via ConnexMe

En ce jeudi après-midi de mars, l’ambiance est bon enfant dans la salle 008. Les étudiants en master de La Rochelle Tourism & Hospitality School d’Excelia Group s’apprêtent à suivre un cours consacré au digital et à l’évènementiel. Le thème du jour : « Web 3.0 et les objets connectés ». La séance commence par un vote à l’attention de l’assistance. « Souhaitez-vous prendre une pause maintenant ou terminer plus tôt  ? » L’ambiance s’anime. Suspense quand tombe le résultat : 50-50. « On coupe la poire en deux alors ! », sourit Pascal Cereuil. Conférencier et consultant travel, il est également professeur de tourisme dans plusieurs grandes écoles en France. En 2017, il décide de révolutionner sa manière de dispenser ses cours. « Enchaîner plusieurs heures de cours, c’est très long pour les étudiants. Ils se démotivent, s’endorment et puis il y a la frustration de prendre des notes tout au long du cours. Ce qui freine l’interaction avec l’enseignant. » 


Interaction

Face à ce constat, Pascal Cereuil se rapproche de l’entreprise Evenium, créatrice de l’application ConnexMe. « Cette application est utilisée par les grands groupes lors de congrès ou de séminaires. Elle permet d’organiser des évènements, de créer un réseau entre les futurs participants et offre une interaction entre les interve
nants et le public lors de discours. J’ai souhaité proposer cette application à mes étudiants et j’en ai fait la demande à Avner CohenSolal, créateur de la société Evenium.  » 


« Être pro-actif dans le cours »

Ce dernier accepte, et met en place une version de l’application ConnexMe dédiée à l’enseignement. C’est le début d’une nouvelle ère pour Pascal Cereuil et ses étudiants. « ConnexMe va bien plus loin que le MOOC car elle offre un côté groupe avec les étudiants. Grâce à elle, fini la frustration de prendre des notes. Pendant les cours, les étudiants peuvent voir les slides en direct sur leur smartphone, tablette ou ordinateur et les conserver sur ces supports. Ils peuvent écrire sur les slides pour répondre ou poser une question, ce qui permet d’être pro-actif pendant le cours. Les étudiants absents ou malades peuvent également suivre en live (audio et visuel) le cours et interagir comme s’ils étaient présents. L’utilisation de cette application leur permet, entre autres, de se familiariser avec ce type d’outils dont ils auront besoin dans le monde professionnel. Quant à moi, c’est une simplification dans ma façon de travailler. Intervenant dans plusieurs écoles, cela me permet de savoir exactement où j’en suis par rapport aux visuels. » Ange Claudia  Lipemh

sud ouestSud Ouest parution le Samedi 6 avril 2019

 

 


Téléchargez l'intégralité du supplément Sud Ouest