"On apprend plus seulement

avec le prof"

  • Valérie Fernandes
09 mai 2019

ENTRETIEN Valérie Fernandes, doyenne du corps professoral et innovation pédagogique, revient  sur la dématérialisation de l’enseignement

Valérie Fernandes, doyenne du corps professoral et innovation pédagogique, explique les atouts du blended learning, un enseignement qui mêle e-learning et cours en face-à-face.

« Sud Ouest » Comment les enseignants font-ils face au défi du numérique pour livrer leur savoir aujourd’hui ?

Valérie Fernandes Pour Excelia, la pédagogie est un axe de différenciation majeure, c’est stratégique. Il faut donc qu’on interroge nos pratiques pédagogiques. Quand on regarde ce qui se passe sur la scène nationale et internationale, on voit que la pédagogie revient sur le devant de la scène. Ce qui, somme toute, est assez logique. L’idée, c’est d’amener les étudiants à mieux apprendre. Aujourd’hui, la connaissance est accessible un peu partout sur Internet. Notre rôle à nous, il est moins de transmettre la connaissance et le savoir que d’aider les étudiants à capitaliser cette connaissance, à l’analyser et à sortir du cadre. Pour cela, nous devons interroger nos pratiques pédagogiques. Les cours classiques où l’élève est assis et écoute le professeur pendant des heures, c’est un modèle qui est terminé. Aujourd’hui, on apprend par l’action, avec les autres et pas seulement avec le prof. Ce qui suppose des innovations et des nouveaux dispositifs. 


Justement, quelles sont les innovations pédagogiques explorées par Excelia Group ?

On se caractérise sur le marché par le fait que, dans tous nos programmes, nous avons introduit depuis cinq ans maintenant le blended learning, un enseignement qui mélange e-learning et cours en face-à face. Sur nos modules, on dématérialise 15 % des heures d’enseignement. Au départ, on l’avait impulsé sur certains types de cours et, aujourd’hui, les professeurs et les intervenants occasionnels s’y sont bien mis et on a très largement dépassé nos objectifs. Ce qui montre qu’on a été capable d’accompagner les enseignants. Cela s’est fait par la formation. L’intérêt du blended learning, c’est qu’il permet d’introduire un rythme différent dans les cours et oblige les étudiants à travailler en autonomie. La dynamique du Teaching et Learning Center s’illustre également à travers d’autres outils, comme l’Innov’Case lab, notre laboratoire d’études de cas avec des professeurs spécialisés, le Game Lab qui permet de faire de la ludopédagogie et la cellule TICE (Technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement) avec un référent qui accompagne les enseignants engagés dans des pratiques pédagogiques innovantes.

Recueilli par  Ange Claudia Lipemh

sud ouestSud Ouest parution le Samedi 30 Mars 2019

 

 

 

Téléchargez l'intégralité du supplément Sud Ouest